L’analyse de risques aussi simple qu’aller à l’épicerie!

De plus en plus, l'analyse de risques prend beaucoup de place dans la gestion de la prévention. Bien peu de personnes comprennent l'importance que celle-ci peut avoir. Nous allons donc faire un parallèle avec "faire l'épicerie".

De plus en plus, l'analyse de risques prend beaucoup de place dans la gestion de la prévention. Bien peu de personnes comprennent l'importance que celle-ci peut avoir. Nous allons donc faire un parallèle avec "faire l'épicerie".

Pour faire une bonne analyse de risques, il faut se préparer comme nous préparons notre passage à l'épicerie!

1- Nous commençons par faire l'inventaire de ce que contiennent nos armoires et notre frigo, bref tout ce que nous avons dans notre maison pour cuisiner!

Dans une entreprise, nous commençons par faire l'inventaire de toutes les tâches et équipements présents.

2- Ensuite, nous évaluons selon plusieurs critères ce que nous avons pour décider ce que nous allons acheter. Les quantités restantes, la fréquence d'utilisation (le pain est prioritaire à la poudre à pâte dans plusieurs familles), etc.

En entreprise, nous prenons le temps d'analyser chaque élément de la liste selon la fréquence d'utilisation, les mesures de sécurité déjà en place/manquantes, la dangerosité de l'équipement/tâches, etc.

3- Une fois nos besoins en nourriture évalués, nous faisons la fameuse liste d'épicerie! Celle qui reste parfois sur le comptoir et qui fait que nous n'avons pas tous les ingrédients pour faire le souper ou oublier d'acheter du pain! Il faut donc s'en tenir à cette liste.

En entreprise, nous dressons donc la liste des priorités d'action et nous nous basons sur cette liste pour travailler sur nos équipements et tâches ayant le plus gros potentiel d'accident.

4- Finalement, lorsque nous revenons de l'épicerie, il est maintenant temps de ranger tous les items achetés et évaluer à nouveau s'il nous manque des éléments.

En entreprise, à chaque équipement et tâche corrigés, nous refaisons l'analyse de risques afin de voir si nous avons bien sécurisé l'équipement/ tâche.

Bien sûr, il ne s'agit ici qu'un petit résumé de ce qu'est une analyse de risques. Mais l'important c'est de commencer! Faire l'inventaire et l'analyse de vos risques vous permettra de vous concentrer sur les vrais éléments prioritaires et non sur ceux qui semblent prioritaires. Trop souvent, des entreprises se consacrent à régler les problèmes de sécurité mineurs sans voir ce qui est réellement dangereux.

Dernière chose, n'oubliez pas de dater, nommer des responsables, prendre des notes, faire des échéanciers (et les respecter). Vous pourrez ensuite mieux évaluer vos performances en prévention et ainsi, n'importe quel gestionnaire ou employé pourra prendre la relève en cas de pépins ou si vous avez besoin d'aide. Sur ce, bonne analyse de risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *