Il semble facile de toujours garder le cap vers une prévention efficace et quotidienne. Par contre, dans la vie réelle, avec toutes les tâches que nous devons accomplir et les imprévus auxquels nous devons faire face, il est facile de perdre le cap.

...continuer la lecture de "Et si on perd le cap?"

La ronde des vacances se termine bientôt pour certains et elle vous laisse un peu plus fatigués cette année? Le remplacement de certains employés n’a pas été facile? La production a été affectée et vous avez un retard à combler dans votre planification de production?

La ronde des vacances se termine bientôt pour certains et elle vous laisse un peu plus fatigués cette année? Le remplacement de certains employés n’a pas été facile? La production a été affectée et vous avez un retard à combler dans votre planification de production? ...continuer la lecture de "Quelles leçons en prévention pouvez-vous tirer de cet été?"

3

Plusieurs personnes croient, à tort, que la prévention est une perte de temps ou encore pire, seulement une raison pour faire dépenser de l’argent aux entreprises et nuire à leur rentabilité.

Plusieurs personnes croient, à tort, que la prévention est une perte de temps ou encore pire, seulement une raison pour faire dépenser de l’argent aux entreprises et nuire à leur rentabilité.

Dans la situation économique difficile que nous nous trouvons, il est de plus en plus important de faire de la prévention au lieu de seulement répondre aux accidents.

Alors voici 5 raisons pour faire de la prévention en 2014.

...continuer la lecture de "Objectif prévention 2014 : 5 raisons pour faire de la prévention"

Quel est le plus grand défi de la SST? Est-ce de trouver des solutions pour prévenir tous les accidents? De concevoir des machines ayant des gardes efficaces à 100%? Est-ce de prévoir l’imprévisible? Devenir devin?

Non, le plus grand défi en prévention est simplement de réussir à sensibiliser les gens aux risques bien réels d’un accident en milieu de travail. Dès qu’il y a un être humain qui effectue une tâche, même simple, il y a un risque d’accident.

Combien de fois on entend : « Oui, mais c’est un équipement neuf, il doit être sécuritaire! » ou « ça fait quarante ans qu’on travaille comme ça et y n'est jamais rien arrivé » et récemment j’ai entendu : «  ça ne peut pas être dangereux pour la santé ce produit-là, y sent pas grand-chose! »

Les exemples sont nombreux et même infinis pour justifier l’inaction de certaines personnes. Des phrases clés qui permettent à certains employeurs de se convaincre eux-mêmes qu’ils sont « corrects » et n’ont donc pas besoin de s’occuper de prévention.

Nous ne le répèterons jamais assez, mais la prévention est un élément de base qui permet non seulement d’améliorer la sécurité et la santé des employés, mais elle peut aussi permettre d’améliorer la production, la rentabilité et la stabilité de vos équipes de travail.

Tant qu’un employeur ferme les yeux et ne veut pas prendre conscience de tous les éléments qui l’entourent, malheureusement, la prévention demeure un beau mot à la mode!

 

La période d’été en entreprise est souvent un moment où les patrons doivent composer avec le nombre d’absences élevé dû aux vacances annuelles, aux étudiants embauchés et à la réorganisation des postes de travail selon les employés restants.

La période d’été en entreprise est souvent un moment où les patrons doivent composer avec le nombre d’absences élevé dû aux vacances annuelles, aux étudiants embauchés et à la réorganisation des postes de travail selon les employés restants.

Il s’agit d’une période difficile à gérer tant au niveau de l’efficacité et de la rentabilité. Cependant, pour une personne comme moi, il s’agit du meilleur moment dans l’année pour évaluer les postes de travail, la complexité des tâches à effectuer et la facilité de remplacement d’un employé régulier à un poste donné.

En d’autres mots, les employés qui exercent des fonctions inhabituelles deviennent une source d’information exceptionnelle sur les lacunes d’un poste, les procédures qui sont trop complexes, le manque de sécurité, etc.

Voyez-vous où je veux en venir?

Un employé placé temporairement à un poste n’a pas pris d’habitudes. Il n’a pas les « trucs » des anciens pour « sauver » du temps. Souvent, il n’a pas eu plus de quelques minutes de formation et il fera au meilleur de sa connaissance. Bref, il aura des difficultés à surmonter, il se cognera si quelque chose est mal placé, il aura mal partout si sa position n’est pas ergonomique, etc.

Pensez-y, au lieu de détester les vacances de vos employés, voyez-les comme un moyen d’améliorer vos postes de travail, vos procédures et votre performance en santé et sécurité au travail.

 

Voici la phrase que je répète continuellement lors de l’animation de comité de santé et sécurité. Combien de fois est-ce que je vois des procédures de cadenassage ou de mise à énergie zéro qui impliquent beaucoup trop de gens, des procédures de travail dans un parfait français mais que personne ne comprend sur le plancher?

Voici la phrase que je répète continuellement lors de l’animation de comité de santé et sécurité. Combien de fois est-ce que je vois des procédures de cadenassage ou de mise à énergie zéro qui impliquent beaucoup trop de gens, des procédures de travail dans un parfait français mais que personne ne comprend sur le plancher? Je pourrais vous citer des exemples pendant des heures.

Comment s’assurer alors que l’ "on garde ça simple".

J’ai quelques petits trucs que j’utilise. Tout d’abord, quand je dois continuellement consulter la feuille de procédures pour expliquer une nouveauté aux employés, c’est que ce n’est pas assez simple. Quand un employé m’explique une tâche et qu’après 10 minutes j’ai encore des points d’interrogation dans les yeux, ce n’est pas assez simple. Quand une procédure non complexe demande la collaboration de beaucoup trop d’intervenants et qu’il m’en manque souvent un, c’est que ce n’est pas assez simple. Vous comprenez le principe? On garde ça simple!

Plus une nouvelle méthode, politique ou changement est simple, plus vous avez de chances que les gens la comprennent et l’appliquent. Moins de failles ou de moyens de contournement ne pourront être découverts. Les nouveaux employés auront beaucoup plus de facilité à s’adapter à leur nouvel environnement, à suivre la productivité générale. Moins de gens ne seront indispensable à la rentabilité de votre entreprise.

Vous avez la chance d’avoir des employés compétents et talentueux, facilitez leur la vie, gardez ça simple!

 

 

Est-ce que vous êtes en train de planifier le déménagement de vos activités, la construction d’une nouvelle bâtisse ou l’ajout d’une section à votre bâtisse existante? Saviez-vous que de nombreux éléments peuvent être pris en considération dès la conception des nouveaux espaces afin de répondre aux exigences de la CSST?

Est-ce que vous êtes en train de planifier le déménagement de vos activités, la construction d’une nouvelle bâtisse ou l’ajout d’une section à votre bâtisse existante? Saviez-vous que de nombreux éléments peuvent être pris en considération dès la conception des nouveaux espaces afin de répondre aux exigences de la CSST?

Vous connaissez sans doute les exigences de la Régie du bâtiment ou à tout le moins votre architecte les connaît. Mais est-ce que vous êtes au courant des normes à respecter pour répondre aux exigences de la CSST?

De nombreux points faisant partie du Règlement en santé et sécurité du travail peuvent être réglés avant même la construction des lieux. Est-ce que vos aires de circulation menant à une sortie d’urgence ont la bonne largeur? Est-ce que votre coin soudure est assez vaste pour être ceinturé par des écrans de protection en tout temps? Est-ce qu’il y a une douche oculaire accessible rapidement et en tout temps?

De nombreuses questions peuvent être répondues simplement et facilement avant que ne débutent les travaux. Ainsi, vous sauverez temps et argent et vous éviterez des modifications parfois coûteuses.

 

Depuis quelque temps, dans ma région, on entend parler d’accidents de travail qui surviennent avec des équipements qui ne semblent pas être cadenassés. Les accidents arrivent toujours lors du nettoyage de pièces ou de la maintenance courante.

Depuis quelque temps, dans ma région, on entend parler d’accidents de travail qui surviennent avec des équipements qui ne semblent pas être cadenassés. Les accidents arrivent toujours lors du nettoyage de pièces ou de la maintenance courante.

Dans quelle langue va-t-il falloir le dire pour que les gens le comprennent? Vous n’êtes pas des supers héros, et oui, ça peut vous arriver.

Des accidents comme ceux-là peuvent être évités tellement facilement. Ce n’est pas vrai que c’est beaucoup plus long de cadenasser. Ce n’est pas vrai qu’il est impossible que les pièces se mettent en mouvement si l’interrupteur est à « off ».

Arrêtez de vous prendre pour des supers héros et de croire que vous êtes invincibles et intouchables.

Vous êtes patron et vous êtes contre le cadenassage ou vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour mettre en place une telle procédure?  Vous avez deux solutions au minimum. La première est de vivre avec les remords de ne pas avoir agi si un de vos employés se blesse et la deuxième est de faire appel à une personne qui a les compétences nécessaires pour vous aider à mener à bien un tel projet.

Vous êtes l’employé dont le patron ne veut rien entendre? Vous pouvez refuser d’effectuer une tâche dangereuse et la CSST explique très bien la démarche à suivre.

Sur ce, je souhaite que vous gardiez votre attitude de super héros pour la prochaine Halloween.

 

Il n’est pas rare d’entendre des employés se demander qu’est-ce que ça va donner de faire des efforts en santé et sécurité au travail. Les réponses sont nombreuses allant d’un endroit plus sécuritaire exempt d’accidents, à un milieu où il est plaisant de travailler.

Il n’est pas rare d’entendre des employés se demander qu’est-ce que ça va donner de faire des efforts en santé et sécurité au travail. Les réponses sont nombreuses allant d’un endroit plus sécuritaire exempt d’accidents, à un milieu où il est plaisant de travailler. Des concepts qui sont très importants, mais qui demeurent des concepts. Pour un employé, un accident ça n’arrive qu’aux autres. Depuis le temps qu’il travaille là, il n’en a pas encore eu. Comment motiver vos employés? J’ai développé des petites choses chez mes clients qui ne coûtent rien à eux et qui motivent les employés. Voici quelques exemples : ...continuer la lecture de "Donner pour recevoir au lieu d’exiger"

Tout le monde a un GBS. Certains ne s'en servent pas à sa juste valeur, d'autres en ont un particulièrement développé, mais dans l'ensemble nous pouvons nous y fier sans trop de problèmes.

Tout le monde a un GBS. Certains ne s'en servent pas à sa juste valeur, d'autres en ont un particulièrement développé, mais dans l'ensemble nous pouvons nous y fier sans trop de problèmes.

Pourquoi j'en parle sur un blogue en santé et sécurité au travail? C'est simple. Uniquement en vous fiant à votre jugement, vous trouverez rapidement réponse à la plus grande question en santé et sécurité au travail: est-ce que c'est dangereux? Malgré que ça semble facile à première vue, cette question est la base de tout. Avant même les multiples procédures de travail et règles à respecter, la question de danger doit être résolue.

Quand une situation vous apparaît problématique ou qu'il y a quelque chose qui cloche, il y a généralement un problème. Souvent, vous regardez les gens autour de vous travailler et vous vous dites: "Je ne ferais pas ça comme ça, c'est bien trop dangereux!". Mais au fond, vous ne faites rien. Vous attendez que la solution tombe du ciel.

Avez-vous pensé que si vous suiviez votre jugement, plusieurs situations seraient corrigées et pourraient éviter des accidents? On appelle ça de la Prévention. Il n'est pas nécessaire de connaître l'article du Règlement en santé et sécurité au travail qui s'applique pour s'apercevoir que la situation à un potentiel de risque non négligeable ni d'être une conseillère en santé et sécurité. Vous avez simplement besoin de suivre votre jugement.

Avez-vous confiance en votre jugement? Pouvez-vous faire confiance à votre GBS?