Aller au contenu

Je me fais un point d’honneur de simplifier et d’expliquer les principes de SST à tous. Ce n’est pas quelque chose qui doit être vu comme un fardeau ou une obligation plate, mais bien un mode de pensé, un mode de vie.

Je passe beaucoup d’heures à lire, rechercher et développer toutes sortes d’outils pour aider mes clients à performer en santé et sécurité au travail. Je me fais un point d’honneur de simplifier et d’expliquer les principes de SST à tous. Ce n’est pas quelque chose qui doit être vu comme un fardeau ou une obligation plate, mais bien un mode de pensé, un mode de vie.

Par ce blogue, je veux vous faire partager mes découvertes en santé et sécurité au travail, les innovations de partout à travers le monde ainsi que les articles de l’actualité nous concernant.

J’espère vous sensibiliser à l’importance de la prévention dans le monde du travail, mais aussi dans la vie de tous les jours. Une bonne méthode de travail, des règles de sécurité de base ou un outil utilisé adéquatement permettent d’apprécier les travaux de tous les jours et d’éviter les accidents pouvant avoir des conséquences graves.

Sur ce, bonne lecture et au plaisir d’échanger avec vous.

P.S. Je m'en voudrais de passer sous le silence l'aide de Pascal Gagnon. Il a su me donner confiance et a réalisé le site dans sa totalité. Merci beaucoup!

De nos jours, les entreprises cherchent différents moyens pour se distinguer de la concurrence, autant pour ses clients que pour ses employés. Certains, attirés par le gain et le profit, vont tenter d'économiser sur les interventions en santé sécurité au travail (SST). Mais est-ce une bonne stratégie?

De nos jours, les entreprises cherchent différents moyens pour se distinguer de la concurrence, autant pour ses clients que pour ses employés.  Certains, attirés par le gain et le profit, vont tenter d'économiser sur les interventions en santé sécurité au travail (SST).  Mais est-ce une bonne stratégie?

Est-ce que vos employés entrent le cœur léger et avec entrain chaque matin au travail?

Est-ce que vos employés sont aussi passionnés que vous lorsqu'ils parlent de votre entreprise? ...continuer la lecture de "Pourquoi investir dans votre santé et sécurité au travail peut différencier votre entreprise"

Comment savoir s'il fait trop chaud pour travailler?  Est-ce qu'il faut attendre que l'on souffre de maux de tête ou d'avoir la nausée?

Les travailleurs zélés, ceux qui se disent "c'est pas grave, y'a une job à finir avant" sont ceux qui seront les premières victimes d'un coup de chaleur.

Pour ceux qui se demandent comment évaluer les risques de coup de chaleur, certains outils existent pour évaluer quand c'est le cas.  L'agence science-presse parle du calcul de la température de l’air corrigée (TAC) – plus précis que l’Humidex – s’obtient en compilant la température de l’air à l’ombre, l’humidité relative, l’ensoleillement, la charge de travail et l’habillement.

Vous pouvez accéder à un guide et une application gratuite sur les coups de chaleur à l'Institut de Recherche sur la Santé et Sécurité au Travail (IRSST)

Un de mes clients à obtenu en juin 2010 la cote d'excellence avec sa mutuelle de SST (AON). C'est après avoir accompagné cette entreprise depuis quelques mois seulement que l'inspecteur de la mutuelle a accordé cette note. Il n'en revenait tout simplement pas, indiquant que cela était presque une exception.

En général, les entreprises n'atteignent pas la cote d'excellence avec une mutuelle SST.  Au mieux ils prennent plus de 4 ans et le chemin pour s'y rendre est pénible.

Le résultat de cette cote d'excellence?

Avec cette Mutuelle c'est un rabais pouvant aller jusqu'à 65% sur les cotisations à la CSST que l'employeur avait à payer avant! Intéressant pour mon client!

1

Depuis le 1er juillet 2010, les sanctions imposés au entrepreneurs en construction sont déjà doublés. Elle seront de trois fois les montants antérieurs dès janvier 2011.

Depuis le 1er juillet 2010, les sanctions imposés au entrepreneurs en construction sont déjà doublés.  Elle seront de trois fois les montants antérieurs dès janvier 2011.

Comme l'indique Radio-Canada, la CSST serre la vis aux entrepreneurs.

Est-ce que votre entreprise est en mesure de pouvoir respecter les règles de santé et sécurité sur les chantiers?  Est-ce que vous avez un processus pour vous assurer que vos travailleurs et sous-traitants vont respecter ces mêmes règles?

Ce qui est encore plus important que le montant de la sanction imposée, c'est que ce sont des travailleurs qui ont souvent de l'expérience qui risquent de se blesser. La CSST constate que les entrepreneurs resserrent les mesures de santé et sécurité quand il y a des sanctions plus importantes.

Le bénéfice supplémentaire?  Les travailleurs sont plus en confiance et plus productifs dans une entreprise qui respecte les normes de SST.