L’inspection trimestrielle des lieux en résumé

Une tournée des lieux doit être faite 4 fois par année. Pourquoi? Pour s’assurer que les changements faits le restent, que les aires de circulation restent dégagées… Bref, elles permettent de prendre le temps de faire le tour des lieux et de s’assurer que tout va bien, que tout le monde a de la place pour travailler, etc.

Une tournée des lieux doit être faite 4 fois par année. Pourquoi? Pour s’assurer que les changements faits le restent, que les aires de circulation restent dégagées… Bref, elles permettent de prendre le temps de faire le tour des lieux et de s’assurer que tout va bien, que tout le monde a de la place pour travailler, etc.

    Il y a plusieurs raisons de faire des inspections des lieux, mais il faut surtout le faire de façon méthodique et en garder une trace pour assurer une prise en charge des problèmes trouvés.

    Planifier une inspection :

    • Il est recommandé de la faire 4 fois par année;
    • De préférence, elle est faite par des membres du comité de santé et sécurité;
    • Un représentant de la direction et un représentant des employés doivent y participer;
    • Les problèmes identifiés doivent être traités par le comité, y assigner un responsable, une échéance et s’assurer qu’ils ont été réglés;
    • Garder les fiches d’inspections pendant au moins 5 ans.

     

    Pour ce faire, une grille d’inspection doit être faite pour permettre à différentes personnes de faire l’inspection. Différents points doivent être pris en compte :

    • Il faut séparer les points par département;
    • Les terrains extérieurs, les stationnements et les bureaux font partie de l’entreprise;
    • Une bonne connaissance du règlement en santé et sécurité permet de procéder à l’inspection.

     

    Plusieurs points se retrouveront dans chaque département :

    • L’éclairage est fonctionnel et adéquat;
    • Le plancher est propre et n’a aucune fissure, encombrement;
    • Les postes de travail sont dégagés et fonctionnels;
    • Les gardes sont en place et fonctionnels, etc.

     

    Ces points ne doivent pas être négligés et ils sont souvent problématiques dans la plupart des entreprises que je visite :

    • Les boîtes électriques doivent être dégagées d’au moins un mètre;
    • Les extincteurs sont bien identifiés, accessibles et inspectés depuis moins d’un an;
    • Les aires de circulation menant à une sortie de secours sont dégagées;
    • Les sorties d’urgence peuvent être utilisées en tout temps (pas de neige, de glace, aucune entrave).

    Je ne vous cacherai pas que plusieurs connaissances sont nécessaires pour mettre en place une inspection trimestrielle efficace. De plus, ce n’est pas tout le monde qui a l’œil pour identifier des problèmes et trouver des solutions. Par contre, ce n’est pas une excuse pour passer son tour et ne pas en faire. Pour vous donner une idée, il n’est pas rare d’atteindre les 10 pages dans une petite entreprise. Je peux mettre entre 4 et 10 heures pour préparer une inspection qui sera ensuite faite par les membres du comité de santé et sécurité.

    Le plus petit problème identifié est un accident d’évité!

     

    *Les éléments d’inspections sont là à titre indicatif et peuvent ne pas convenir à certains types d’entreprise.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *