Le comité de santé et sécurité en résumé

C’est bien beau mettre en place un comité de santé et sécurité au travail, souvent appelé CSS, mais encore faut-il qu’il soit efficace et surtout récurrent.

C’est bien beau mettre en place un comité de santé et sécurité au travail, souvent appelé CSS, mais encore faut-il qu’il soit efficace et surtout récurrent.

Qu’est-ce qu’un CSS? Un comité de santé et de sécurité c’est un GROUPE organisé, formé de représentants de l’EMPLOYEUR et des TRAVAILLEURS qui travaillent ENSEMBLE. Le but est d’améliorer d’une façon RÉALISTE et CONTINUE le volet PRÉVENTION dans le cadre du système de gestion de la santé et sécurité au travail dans leur établissement.

C’est une définition assez complexe qui comporte de nombreux points. Alors voici un petit aide-mémoire.

Quelques points à retenir :

-          Le comité doit être paritaire, formé des représentants de l’employeur et de travailleurs.

-          Ils se rencontrent au moins 4 fois par année ou selon les besoins. Pour faciliter la présence des membres, les rencontres peuvent être planifiées en début d’année pour les mois à suivre.

-          Un ordre du jour doit être préparé et un compte-rendu énonçant les points discutés doit être fait afin de pouvoir assurer le suivi des sujets traités. Ils doivent être affichés à la vue des autres travailleurs et une copie doit être remise à la direction.

-          Il n’est pas souhaité de tenter de régler dès les premières rencontres tous les problèmes dans l’entreprise. Il peut y avoir un ordre établi selon la gravité des dangers évalués.

-          Vous pouvez demander de l’aide extérieure pour régler certains sujets. N’hésitez pas à consulter l’ensemble des employés et des membres de la direction afin de bien évaluer un projet.

-          Assurez-vous d’avoir l’approbation budgétaire avant de prendre des engagements et d’avoir bien évalué toutes les possibilités.

-          Tout le monde au comité à droit de parole à parts égales.

Idées de sujets à traiter :

-          L’analyse des risques devrait être dans les priorités du comité afin de bien évaluer les risques en entreprise.

-          Le cadenassage, la sécurité machines et la formation des employés sont des sujets à ne pas négliger.

-          Y a-t-il un nombre suffisant de secouristes, de trousses? Y a-t-il un plan de mesure d’urgence? À quand remonte le dernier exercice d’évacuation?

-          Qui s’occupe des nouveaux employés, de valider leur formation? Y a-t-il un programme d’accueil et d’intégration?

-          Est-ce que des fiches d’assignation temporaire sont prêtes en tout temps? La liste des tâches à conseiller au médecin est-elle à jour?

-          Quels sont les équipements de protection individuelle disponibles en entreprise? Sont-ils adaptés aux réalités, efficaces?

 

Il y a de nombreux sujets qui peuvent être traités. Il suffit de bien regarder son milieu de travail et de ne pas se cacher la tête dans le sable. Il n’y a aucun endroit sécuritaire à 100%, tout bouge, tout évolue. La prévention est une amélioration continue et nous ne pouvons jamais arrêter de progresser, de nous améliorer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *