Quand ma vie personnelle me donne une leçon professionnelle

J’écris rarement sur ma vie personnelle, celle qui concerne mes enfants, mon conjoint. Mais hier soir, j’ai eu une révélation.

J’écris rarement sur ma vie personnelle, celle qui concerne mes enfants, mon conjoint. Mais hier soir, j’ai eu une révélation. Pendant que je berçais mes jumeaux de cinq semaines, j’ai réalisé tout ce que je réussissais à faire dans une journée même si j’ai l’impression de ne rien faire et de ne jamais avoir le temps.

J’allaite, je prends des couches lavables, pour deux c’est 40 couches par jour à laver. Hier, j’ai fait l’épicerie, acheté le matériel scolaire de ma plus vieille que j’ai étiqueté à 21h hier soir. Avec mon conjoint, nous avons même réussi à avancer les travaux dans la maison.

Pendant que j’allaitais à 3h ce matin, je me suis mise à penser à comment j’allais faire pour que tout entre dans l’horaire. C’est alors que j’ai réalisé que peu importe ce que la vie m’apportait, j’arrivais toujours au bout de mes idées. Toutes les corvées de la maison sont faites, tout le monde mange à sa faim et a du linge propre à se mettre.

Chaque projet je le réalise, pas toujours à la vitesse que je voudrais, mais j’arrive au bout pareil.

Quel est le rapport avec la prévention en santé et sécurité au travail? Il y a plein de liens à faire.

La majorité des employeurs ont pensé au moins une fois :

- qu’ils n’avaient pas le temps de s’occuper de prévention;

- que c’était au-dessus de leurs forces de monter un tel dossier;

- qu’ils avaient d’autres priorités;

- que leur temps était beaucoup trop précieux, etc.

 

Par contre, en prenant le dossier non pas dans son ensemble, mais en petite section, il y a de plus grandes chances pour que vous arriviez à votre objectif de prévention sans douleur, ni larme. Un objectif mensuel est tout à fait réalisable lorsque l’on veut mettre en place une inspection des lieux, recruter les membres du comité SS, préparer les formulaires d’assignation temporaire… Une routine de travail qui ne demande qu’une heure par semaine, mais une « vraie » heure consacrée à un dossier de prévention va vous permettre de réaliser vos objectifs en moins de temps que vous ne le pensiez.

N’oubliez jamais que le seul fait d’avancer à petite vitesse est toujours mieux que de ne pas bouger. Les solutions sont dans l’action, la prévention aussi!

 

Une réflexion au sujet de « Quand ma vie personnelle me donne une leçon professionnelle »

  1. Cindy Rivard

    Les solutions sont dans l'action! J'aime ça! Prendre un projet une marche à la fois est, à mon avis, la meilleure façon de gravir la montagne qui nous semble infranchissable. Mon truc à moi: quand j'ai fini de planifier un gros projet et que je pense que ça me prendra, disons, 3 mois pour le réaliser, je multiplie par 3! Oui, je sais, c'est beaucoup. Mais je me suis rendu compte avec le temps qu'on se pense toujours meilleur qu'on ne l'est en réalité 😉 Pourtant, les imprévus font partie de la vie, mais lorsqu'on planifie, on a tendance à les oublier. Vaut mieux prendre 3 fois plus de temps que de ne rien faire du tout. Merci pour ton billet!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *