« C’est pas grave, on paiera l’amende » va coûter encore plus cher

Depuis le 1er juillet 2010, les sanctions imposés au entrepreneurs en construction sont déjà doublés. Elle seront de trois fois les montants antérieurs dès janvier 2011.

Depuis le 1er juillet 2010, les sanctions imposés au entrepreneurs en construction sont déjà doublés.  Elle seront de trois fois les montants antérieurs dès janvier 2011.

Comme l'indique Radio-Canada, la CSST serre la vis aux entrepreneurs.

Est-ce que votre entreprise est en mesure de pouvoir respecter les règles de santé et sécurité sur les chantiers?  Est-ce que vous avez un processus pour vous assurer que vos travailleurs et sous-traitants vont respecter ces mêmes règles?

Ce qui est encore plus important que le montant de la sanction imposée, c'est que ce sont des travailleurs qui ont souvent de l'expérience qui risquent de se blesser. La CSST constate que les entrepreneurs resserrent les mesures de santé et sécurité quand il y a des sanctions plus importantes.

Le bénéfice supplémentaire?  Les travailleurs sont plus en confiance et plus productifs dans une entreprise qui respecte les normes de SST.

Une réflexion au sujet de « « C’est pas grave, on paiera l’amende » va coûter encore plus cher »

  1. Ping : Amandes ou constat d’infraction? 5 trucs pour les mots clés d’un article sur Worpress. « Les délires de Pascal Gagnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *