Voici la phrase que je répète continuellement lors de l’animation de comité de santé et sécurité. Combien de fois est-ce que je vois des procédures de cadenassage ou de mise à énergie zéro qui impliquent beaucoup trop de gens, des procédures de travail dans un parfait français mais que personne ne comprend sur le plancher?

Voici la phrase que je répète continuellement lors de l’animation de comité de santé et sécurité. Combien de fois est-ce que je vois des procédures de cadenassage ou de mise à énergie zéro qui impliquent beaucoup trop de gens, des procédures de travail dans un parfait français mais que personne ne comprend sur le plancher? Je pourrais vous citer des exemples pendant des heures.

Comment s’assurer alors que l’ "on garde ça simple".

J’ai quelques petits trucs que j’utilise. Tout d’abord, quand je dois continuellement consulter la feuille de procédures pour expliquer une nouveauté aux employés, c’est que ce n’est pas assez simple. Quand un employé m’explique une tâche et qu’après 10 minutes j’ai encore des points d’interrogation dans les yeux, ce n’est pas assez simple. Quand une procédure non complexe demande la collaboration de beaucoup trop d’intervenants et qu’il m’en manque souvent un, c’est que ce n’est pas assez simple. Vous comprenez le principe? On garde ça simple!

Plus une nouvelle méthode, politique ou changement est simple, plus vous avez de chances que les gens la comprennent et l’appliquent. Moins de failles ou de moyens de contournement ne pourront être découverts. Les nouveaux employés auront beaucoup plus de facilité à s’adapter à leur nouvel environnement, à suivre la productivité générale. Moins de gens ne seront indispensable à la rentabilité de votre entreprise.

Vous avez la chance d’avoir des employés compétents et talentueux, facilitez leur la vie, gardez ça simple!